La greffe et le don d'organes

Qualité de vie des donneurs vivants de rein

La transplantation rénale est aujourd'hui le traitement de référence des patients atteints d'insuffisance rénale chronique terminale. De nombreuses études indiquent que leur pronostic vital et fonctionnel est transformé par la réalisation d'une greffe rénale. De même, la qualité de vie de ces patients est considérablement améliorée par la greffe, par comparaison à la dialyse.

Retrouvez le rapport sur la qualité de vie des donneurs vivants de rein. 

Don de moelle osseuse : les idées fausses

Pour tout savoir sur le don de moelle osseuse, rendez-vous sur le site dédié de l'Agence de biomédecine.

Visionnez également une vidéo pour déceler le vrai du faux sur le don de moelle osseuse.

Campagne nationale grand public sur le don d'organes et de tissu dans le contexte d'évolution de la réglementation sur les modalités de refus

Vous trouverez pour information le document présentant le dispositif de communication de la campagne de communication nationale sur le don d'organes et de tissus et les modalités de refus. Découvrez le pdf du nouveau guide grand public et des affiches (visuel cœur et poumon) en remplacement de celles réalisées en juin 2016.

Comme vous pourrez le constater, cette année très particulière a nécessité que l'Agence mène une nouvelle vague de communication dans la continuité de la campagne du 22 juin 2016. Les orientations graphiques restent donc les mêmes (affiches version « cœur » et version « poumon ») ainsi que les différents formats d'affiches disponibles (40x60cm, 40x60cm avec encart blanc, 70x100cm, A4).

Campagne digitale destinée aux jeunes sur le don d'organes et de tissu

L'Agence de la biomédecine a lancé le 21 novembre 2016 une campagne de communication nationale sur le don d'organes et de tissus. 

À l'instar de la campagne pour les jeunes développée en 2015 et forte de son succès sur une cible peu concernée par le sujet, l'Agence de la biomédecine met en place cette année une nouvelle prise de parole dédiée aux 15-25 ans. Adoptant une tonalité spécifique, et mettant en scène un univers plébiscité par les jeunes, le cinéma d'horreur, le film sera diffusé dès le 26 novembre 2016 sur les réseaux sociaux, Youtube et Overviews. Des partenariats ciblés avec Allociné, Hero et Konbini permettront de maximiser la visibilité du film. Par ailleurs, le film dédié au public jeune sera également diffusé dans plus de 400 salles de cinéma avant le film « Premier contact ».

À l'image des films d'horreurs américains, le film 2016 met en scène de manière parodique les mésaventures d'une jeune femme qui va croiser le chemin d'un tueur en série. De par son attitude et ses choix, on comprend très vite qu'elle va mourir. Une mort qui ne semble ni surprenante, ni utile au sein d'un film d'horreur. Et pourtant, le film rappelle qu'elle est donneuse d'organes présumée ce qui n'aura pas rendu cette mort totalement inutile.
Vous trouverez le lien Youtube pour visionner le film.

"Réparer les vivants"

Attendu le 2 novembre prochain dans les salles de cinéma, « Réparer les vivants » se dévoile aujourd'hui dans une toute première bande-annonce. De premières images puissantes qui dévoilent la trame d'un film au sujet poignant.

Au Havre, après une session de surf, trois jeunes amis ont un accident de la route. L'un deux, Simon, se retrouve en réanimation et ne doit la vie qu'aux machines. Ses parents Marianne (incarnée par Emmanuelle Seigner) et Vincent (Kool Shen) sont effondrés. En même temps, à Paris, Claire (Anne Dorval) attend la greffe qui permettra de la maintenir en vie...

Le long-métrage de Katell Quillévéré (réalisatrice de « L'échappée » ou encore « Suzanne ») est adapté d'un roman du même nom, signé Maylis de Kerangal et sorti dans les librairies en janvier 2014.Et si ce dernier a été plébiscité par la critique (recevant de nombreux prix littéraires dont le Grand prix RTL-Lire ou encore le Roman des étudiants France Culture), le film devrait suivre le même chemin...

Réparer les vivants sera notamment présenté Hors compétition au prochain Festival international du film de Venise. Tahar Rahim, Bouli Lanners, Alice Taglioni ou encore Finnegan Oldfield sont aussi au casting du long métrage.

Suite à l'avant-première du film « Réparer les vivants » qui a eu lieu mercredi 26 octobre, retrouvez l'interview d'Olivier Coustere et de Fabien Toutlemonde présents lors de cette séance.

Veuillez trouver ci-joint un récapitulatif non exhaustif des retombées médiatiques sur le film ainsi qu'un article paru sur la version électronique du Monde.

Campagne nationale grand public sur le don du vivant

La campagne nationale annuelle grand public sur le don de rein du vivant aura lieu du 17 au 30 octobre 2016 et comportera 3 spots radio diffusés sur une sélection de stations nationales.

Les messages seront portés par le Pr Olivier Bastien (directeur du pôle prélèvement – greffe organes/tissus à l'Agence de la biomédecine) et le Pr Combe (président de la SFNDT). Le principe des spots est de répondre aux questions que peut se poser le grand public sur le don de rein du vivant telles que :

• Qui peut donner à qui ?
• Pourrais-je encore faire du sport après avoir donné un rein ?
• Pourquoi donner un rein de son vivant alors que l'on fait des greffes à partir de donneur décédé ?

Retrouver les 3 spots radios diffusés :

Plus d'information sur le dossier de presse de l'Agence de biomédecine.

Cartes de don "collector " 
Carte de don de l’édition 2016 de la Course du Cœur

 •    Carte de donneur de Trans-Forme (édition 2016) !

     Capture

Nouveauté : Découvrez la carte de don de l'édition 2016 de la Course du Cœur et téléchargez- la : ici 

     Capture

Cartes de don " collector " Trans-Forme :

L’association Trans-Forme poursuit ses actions de sensibilisation au don d’organes.
Signe d’engagement en faveur du don et de la greffe, une collection « collector » très spéciale de cartes de donneur a été créée à l'occasion de la 25ème édition de la Course du Cœur, chacune imaginée par une personnalité « amie » qui soutient la Course et la Cause du Don d’Organes : le Pr Christian Cabrol, Maud Fontenoy, Jean-Luc Van Den Heede, Eric Boisse, Philippe Geluck, Christophe Dominici, Eva Hamzaoui, Liv Sansoz, Bruno Compagnet, Thibaud Duchosal, Marine Lorphelin...

 


Campagne nationale de communication sur le don de rein du vivant

Pour la 3e année consécutive, l'Agence de la biomédecine a mèné une campagne nationale de communication grand public sur le don de rein du vivant au moment de la Journée européenne du don d'organes et de la greffe. Le dispositif de communication a été déployé du 12 au 25 octobre 2015 et s'est articulé de la façon suivante :

- Une campagne radio grand public diffusée les semaines des 12 et 19 octobre, composée de 5 chroniques pédagogiques de 40 secondes, sur les thématiques suivantes :
o Les bénéfices de la greffe de rein à partir de donneur vivant : message porté par Anne Courrèges, directrice générale de l'Agence de la biomédecine ;
o Qui sont les donneurs potentiels ? : message porté par le Pr Noël, néphrologue au CHRU de Lille ;
o Deux témoignages de donneurs et un témoignage de receveur ;
- La diffusion de 10 chroniques sur une centaine de chaînes de TV locales dans le cadre du programme d'information "Place à la santé", les semaines des 12 et 19 octobre ;
- Une campagne de relations presse avec l'envoi en septembre d'un dossier de presse, d'un communiqué destiné à la presse professionnelle (avec un encadré sur le coût de la greffe) et d'un communiqué grand public ;
- Les relais web de la campagne :
o Dondorganes.fr : mise en avant de la campagne dès la home page et à la rubrique dédiée;
o Page Facebook « Don d'organes, je le dis ».

Par ailleurs, l'Agence poursuit son action de sensibilisation auprès des professionnels de santé :
• Auprès des néphrologues avec un e-mailing (fichier de 1 577 néphrologues), avec l'insertion de l'affiche « donneur vivant de rein » dans la revue Néphrologie et Thérapeutique d'octobre 2015 spécial congrès de la Société de néphrologie et avec un publi-rédactionnel dans Néphrologie et thérapeutique de novembre 2015
• Auprès des diabétologues/endocrinologues avec un mailing des brochures dans 200 services
• Auprès des centres de dialyse avec un mailing des brochures dans 450 centres

 


Rapports annuels d'activité 2014 de l'Agence de la biomédecine

L'Agence de la biomédecine publie son Rapport annuel d'activité. Cette année, le format du rapport a été réduit pour permettre une meilleure lisibilité et une meilleure mise en lumière des évènements et actions qui ont marqué l'année écoulée. De la hausse du nombre de greffes d'organes et de donneurs volontaires de moelle osseuse à l'évaluation annuelle des centres d'assistance médicale à la procréation (AMP), en passant par les campagnes de communication pour promouvoir le don, l'ouverture d'un site Internet grand public sur la génétique médicale et les autorisations de recherche sur l'embryon, tous nos domaines d'activité y sont représentés.

Dans une démarche de développement durable, le nombre d'exemplaires imprimés du rapport a été diminué au profit d'une consultation correspondant au format d'une tablette tactile sur ce lien et de l'envoi d'une synthèse reprenant les faits marquants et les chiffres-clés.Par ailleurs, l'édition 2014 du Rapport annuel médical et scientifique de l'Agence de la biomédecine, proposant notamment aux professionnels de santé une utilisation immédiate des données chiffrées de l'Agence pour des présentations ou des rapports, est accessible en ligne.

 

 

Nos soutiens et affiliations

MINISTERE VILLE JEUNESSE SPORTS LOGO  logoagencebiomedecine

Tout savoir sur...

logo noir les bonnes feesQuinze anciennes Miss France ont décidé de se réunir autour d'un projet : utiliser leur notoriété pour offrir à leur tour ce petit coup de baguette magique à ceux qui en ont besoin.

Créée en 2015, les Bonnes Fées est une association d'intérêt général à but non lucratif.

En savoir plus...